Premier exercice obligatoire : mise en bulle d’un énoncé flottant.

Dans ce premier exercice obligatoire, j’ai décidé de faire écho à l’article du Nouvelobs du 15 décembre 2011 (publié sur mon blog le 20 décembre), à propos des dangers du BISPHENOL A que l’on retrouve dans différents objets quotidiens.
Pour cela, je me suis appuyée sur un article scientifique datant de 2005 nommé « Perinatal Exposure to Bisphenol-A alters peripubertal mammary gland developments in Mice », trop volumineux pour être retranscrit en totalité sur ce blog, mais que l’on peu retrouver ici :

http://endo.endojournals.org/content/146/9/4138.full.pdf

Le titre suggère d’emblée l’énoncé flottant :
L’exposition périnatale au Bisphanol-A altère le développement de la glande mammaire péripubère chez les souris.
Quel est le cadre de production de l’énoncé ? Dans quelles mesures est-il valable ? A-t-il fait face à des oppositions ? C’est ce que nous allons tenter de savoir grâce à une mise en bulle de cet énoncé flottant.

I. Ancrage vers l’amont : les conditions de production de l’énoncé

     1) Les locuteurs de l’énoncé
L’équipe médicale de Ana M. Soto est à l’origine de cet article et donc de son énoncé. Ses recherches furent aidées par plusieurs collègues : Monica Muñoz-de-Toro, Caroline M. Markey, Perinaaz R. Wadia, Enrique H. Luqye, Beverly S. Rubin et Carlos Sonnenschein. Certains de ces collèges sont des membres venant régulièrement dans son laboratoire, dans lequel est effectue l’étude de la prolifération des cellules. Attachée au département « Cellules, Molécules & Biologie développementale » à la Tufts University du Massachussets, Sackler School of Graduate Biomedical Sciences.

2) Cadre spatio-temporel de l’énoncé
Cet  énoncé provient d’un article qui a été publié pour la première fois en septembre 2005 dans « Endocrinology, The Endocrine Society », mis en ligne le 26 mai 2005 sur le site cité en adresse Internet précédemment.
Les recherches se sont effectuées dans le Département d’Anatomie et de Biologie cellulaire de la Tufts University of Medecine de Boston, dans le Masachussets, mais également dans un autre laboratoire, ce lui d’Endocrinologie et Tumeurs hormonodépendantes de la faculté de Biochimie et de Sciences biologiques à l’Université Nationale dulittoral, à Santa Fe en Argentine.

3) Les interlocuteurs
Il y a beaucoup d’interlocuteurs à qui sont destinés cet article, ainsi, il ne répond pas directement à un interlocuteur précis. Il est à destination de l’ensemble de la communauté scientifique, du moins à tous les chercheurs cités dans la longue liste de références, visant sans doute un échange d’informations avec les autres scientifiques travaillant eux aussi sur le bisphénol 1.

    4) Instruments et techniques
ANIMAUX : des souris femelles à maturité sexuelle, maintenues à température et lumière contrôlées.

SUPPORTS ENTIERS ET SECTIONS DE PARAFFINE : extraction des glandes mammaires de la souris et placées dans de la paraffine sous vide.

IMMUNOHISTOCHIMIE : localisation de protéines dans les cellules de la coupe de glandes mammaires, par la détection d’antigènes grâce à des anticorps.

DETECTION « IN SITU » DE LA MORT CELLULAIRE PROGRAMMEE (APOPTOSE) : cellulces et ADN défaillantes détectées.

ISOLEMENT D’A.R.N. : isolement à partir de matériaux cellulaires tels que les protéines.

    5) Concepts
* genre (féminin) de la souris
* altérer le développement d’une glande met en danger l’équilibre de l’organisme tout entier
* Immunohistochimie : localisation de protéines dans les cellules d’une coupe de tissu, par détection antigène au moyen d’anticorps.
* Anticorps : protéine qui, en se fixant aux antigènes (toxines) neutralise une bactérie/un virus.
* Apoptose : processus par lequel les cellules provoquent leur autodestruction en répondant à un signal. « Mort cellulaire programmée ».

6) Financements
Laura Vanderberg, Chéryl Shaberl et Jenny Lenkowski ont apporté à l’équipe scientifique une assistance technique en histologie et en analyses morphométriques. Ils ont en quelque sorte participé au financement, tout comme les conseils du Dr. David Damassa à propos des analyses statistiques.
Mais c’est surtout l’institut national de Santé ES-Grant 08314 et le programme de la National University of Litoral CAI + D ainsi que le Senior Fullbright Scholar Award qui ont financé cette étude.

II. Vers l’aval : implications, limites et réactions des interlocuteurs 

 1) Implications
Maintenant que l’énoncé a été « ancré », que l’on connaît ses conditions de production, il apparaît que l’article Perinatal Exposure to Bisphanol A alters Peruubertal Mammary Gland Development in Mice a été produit dans des conditions tout à fait satisfaisantes. Il répond aux articles cités en références, peut-être même en y apportant quelques précisions et sans doute en souhaitant que ce débat scientifique autour du Bisphénol-A se poursuive. Le test sur des souris se révélant positif implique de nouvelles recherches sur d’autres espèces, voir sur l’homme car la grande présence du bisphénol-A dans notre quotidien et son danger potentiel peuvent s’avérer inquiétants.

2) Réactions et place de l’énoncé dans la controverse
Il est évident que les recherches se sont poursuivies suite à la parution de cet article ; en témoigne l’article du Nouvelobs du 20 décembre précédemment cité. Le sujet sort alors de son cadre scientifique « initial » puisque l’énoncé est publié dans la presse nationale. Cela relance la controverse, à plus grande échelle, et permet de placer l’énoncé dans un cadre quotidien, celui des hommes, plus général que les souris. L’énoncé est validé et généralisé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :