La Cybergo démarre à Laval

publié le 8 décembre 2011 dans france3.fr

« La voiture du futur sera sans chauffeur et en libre service, le prototype sera développé à Laval.

Une voiture sans chauffeur, qui va là où on le lui demande. En ville, là où les voitures individuelles deviennent encombrantes et improductives. Et polluantes. La Cybergo est électrique et se déplace à 20 km/h. Un véhicule surdoué, suréquipé en calculateurs, lecteurs laser, caméras et guidage satellitaire.

Un véhicule, car pour l’instant ses concepteurs n’ont pas fait dans la recherche esthétique ou le confort. La Cybergo tient plutôt du char à bancs, version technologie de pointe. Les 8 passagers quelle peut prendre à son bord seront installés en position assis-debout sur des boudins en mousse. Un toit mais pas de vitres. La Cybergo pour l’instant se destine à des trajets très courts en centre ville piétonnier, ou sur un campus universitaire, pour rejoindre un moyen de transport public structurant comme un tramway ou un TER.

Curieusement, quand tous les moyens de transports publics se sont adaptés aux personnes à mobilité réduite par la généralisation des accès de plein pied, la Cybergo présente une marche pour accéder à son bord.

Des trajets programmés

Pour se déplacer il faut appeler la voiture à partir d’une borne, le véhicule le plus proche arrive, on lui indique où l’on veut se rendre le long d’itinéraires prédéfinis, et l’informatique fait le reste. La Cybergo se repère à l’aide des satellites pour tracer sa route, un système de radar lui permet de « voir » jusqu’à 200 mètre devant elle et de s’arrêter quand survient un obstacle imprévu.

La législation ne permet pas la circulation de véhicules sans chauffeurs, il leur faut une voie réservée. Que ce soit avec ou sans guidage. A Laval, l’expérimentation se fera dans les rues piétonnes.

C’est la société Induct, une entreprise d’ingénierie installée au Croissy sur Seine en région parisienne, spécialiste des problématiques de routage et d’informations en provenance de capteurs mobiles via des systèmes radar, qui développe la Cybergo.

A Laval, Induct va créer une dizaine d’emplois pour assembler la Cybergo. Objectif, en produire une quarantaine en 2012. »

 

Commentaire : La voiture du futur ! La technologie permet à l’homme de ne plus conduire : c’est la voiture-robot automatisée. Cela changerait radicalement notre vie, en laissant à l’informatique le soin de faire toutes les commandes pour lesquelles notre humanité était nécessaire. Telle est l’objectif de la « Cybergo », lancée à Laval, version pour l’instant basique de ce qui pourrait devenir plus tard les nouveaux moyens de transport. Mais est-ce forcément plus « fiable » ? En cas de « bug » (comme on en a déjà connu à diverses échelles de la technique), les conséquences pourraient être bien plus importantes qu’en temps normal. L’homme se substitue à la technologie, lui laissant prendre de plus en plus d’importance.. jusqu’à le remplacer ?

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :